Cantonales : communiqué de fin de campagne

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

Je souhaite tout d’abord remercier les électrices et les électeurs qui m’ont fait confiance ce dimanche.


Je suis satisfait de constater et d’avoir démontré à ceux qui en doutaient encore, que je reste à la Seyne le leader de la droite républicaine.


Je constate aussi que Monsieur Martinenq est en nette perte de vitesse, perdant plus de 5 points par rapport aux cantonales de 2004.

 

Rappelons qu’à cette date Valérie Paecht – Luccioni devançait largement M. Martinenq et le Front National et que M Martinenq n’a obtenu son élection que grâce au maintien du FN.


La preuve est de nouveau faite que ceux de notre camp, qui pour des raisons personnelles nous ont fait perdre les Municipales, sont encore une fois responsables de la situation actuelle.

 

Il suffit d’additionner les voix de la candidate UMP aux miennes pour vérifier qu’une candidature unique sur mon nom nous plaçait au deuxième tour face au Front National.


La droite républicaine ne pourra gagner ses nouvelles échéances à la Seyne que sous une bannière unique.

 

Dans le cas contraire, le risque est de reconduire l’équipe en place, qui n’a que trop fait la démonstration de son incompétence.

Publié dans L'ACTU SEYNOISE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ferrer 23/03/2011 13:07



Monsieur Paecht,


quelles sont vos consignes de vote pour dimanche 27? Ni / ni ou front républicain face à la barbarie ideologique?


merci



petite vache rousse 21/03/2011 17:24



non ... le "risque", c'est pas que la gauche passe, monsieur Paecht.


le VRAI risque, c'est que le FN passe ....