Dimanche 30 mai 7 30 /05 /Mai 18:36

squillaci2

 

La séléction en équipe de France, de notre seynois Sébastien Squillaci , pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud, est pour moi l'occasion de le féliciter et de revenir sur la construction du stade Squillaci en mai 2007 à Mar-Vivo.


Souvenez-vous.


"Le 12 mai 2007, l’enthousiasme était palpable aux abords des équipements flambant neufs du stade Squillaci . Des centaines de jeunes de l’Association sportive de Mar-Vivo étaient venus admirer le défenseur de l’Olympique lyonnais présent, aujourd'hui joueur du FC Valence, sur les lieux.

 

Ce fut l’occasion de retracer le parcours exceptionnel de Sébastien Squillaci mais également les 27 années d’existence de l’A.S. Mar-Vivo.


Oubliée la poussière du stade ! Les 7 400 m2 de pelouse synthétique vont désormais permettre aux jeunes de « l’Avenir Sportif de Mar-Vivo» et du « District » comme aux élèves du collège Jean Lherminier d’évoluer sur une surface plus confortable : “même s’il doit être régulièrement brossé,le revêtement est nettement moins salissant pour les joueurs et le quartier”, note Jean-Jacques Bres,Directeur des sports.

 

A proximité du stade, le nouveau bâtiment abrite non seulement le bureau de gardien centralisant les commandes de fonctionnement, mais également quatre vestiaires d’une capacité d’accueil de 20 personnes : “chacun d’entre eux est équipé de douches et de sanitaires facilement accessibles depuis les vestiaires”, poursuit le responsable.

 

Par ailleurs, deux vestiaires arbitres équipés de douche, wc et lavabo côtoient des locaux associatifs comprenant une salle de réunion, un secrétariat et un local de rangement pour matériel sportif. Enfin les services généraux comprennent une infirmerie, un local de rangement pour les services municipaux, des locaux techniques et des wc extérieurs.


“ Passer du parking des Sablettes à ce terrain synthétique, c’est le summum !”. Roland Fabiani ne cache pas sa joie. Ce stade, cela faisait des années que le président de l’Avenir Sportif de Mar Vivo et ses 280 adhérents l’attendaient. “

 

C’est la reconnaissance de 27 années de travail”, souligne Pierre Guibert, vice-président du District et représentant de la Fédération française de football. Fondé en 1980, « l’Avenir Sportif de Mar Vivo » occupe d’abord le stade des Sablettes avec comme unique vestiaire des préfabriqués. En 1993, il rallie le stade Guimier avant de rejoindre cinq ans plus tard le stade de la Maurelle, désormais équipé aux normes fédérales. “Les riverains ne seront plus importunés par les nuages de poussière de l’ancien terrain stabilisé”, note pour sa part le Maire, soulignant que “cet outil complète une série d’équipements entre l’Herminier et Sauvat”. Puis, aux côtés de la star du football, le premier magistrat lance aux petits Seynois enthousiastes “qu’ils ont à présent un objectif, faire mieux queSébastien”.


Un exemple de fair-play

Né le 11 août 1980 à Toulon (il n’y avait alors pas de maternité à La Seyne),Sébastien Squillaci grandit au Thermidor à La Seyne jusqu’à 17 ans :“Sébastien débute au Football Club Seynois à 6 ans. Puis intègre le centre de formation du Sporting Club de Toulon et du Var à 16 ans.Le mot de la fin revient à Sébastien qui, avec humilité, s’est estimé “honoré de donner son nom à cette structure dont les enfants pourront pleinement profiter”. Il a ensuite reçu la Médaille de la Ville et la Médaille de l’Assemblée Nationale.


Bon courage à Sébastien et à l'équipe de France, tous ensemble derrière notre équipe Nationale pour gagner la Coupe du Monde.

 


 

Par ARTHUR PAECHT
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés