ARTHUR PAECHT dit "Stop à la manipulation"

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

18juin paecht

 

J'ai lu, avec un grand intérêt, l'article en ligne de var matin du 18 juin 2010.


Quelle rengaine de lire les commentaires de mon successeur, qui continue, dans une idéologie  saisissante, à justifier son manque d'implication dans la sécurité de la Seyne-sur-Mer par des incantations incessantes aux forces étatiques.


En effet, pour sauver la Seyne-sur-Mer, il appelle à l'aide Le Préfet et les CRS afin de sécuriser notre ville durant la période estivale.


Il est vrai qu'il n'existe pas de meilleure date qu'un 18 juin pour effectuer une telle demande.


Mais là je crois qu'il exagère vraiment Monsieur Vuillemot.


 

Un rappel des forces de sécurité dont dispose la collectivité:


  • 45 policiers municipaux, formés, armés, habitués de longues dates aux grandes manifestations et à la gestion des foules.

  • Un service de police municipale fonctionnant 24h00 sur 24h00.

  • La mise en place d'une brigade de soirée de la police municipale pour renforcer les équipes de nuit de ce même service.

  • Un système de vidéo surveillance quadrillant le port , le par de La Navale et les Sablettes sur l'ensemble des points sensibles et de rassemblements ( parking, allées principales, le parc Braudel, le marché , les plages....).

  • Une convention de coordination avec la police nationale qui permet de mutualiser les effectifs et les moyens sur ces genres d'évènements ( à moins que cette convention de coordination n'est pas été renouvelée).

  • Une centaine de policiers nationaux.

  • La mise en place , par la police nationale de La Seyne-sur-Mer, d'un service de soirée jusqu'à 1h00 du matin.

  • Des contrats avec des sociétés de protection privée.

  • Une dizaine d'agents de surveillance de la voie publique , etc......


Alors, comment faire croire qu'avec tous ces moyens, La mairie, en coordination avec la Police Nationale de la Seyne-sur-Mer, puisse encore demander le renfort permanent des bataillons de CRS sur notre ville.


J'ai assuré, pendant des années, la sécurité et la tranquillité des seynoises , des seynois et des touristes et cela sans émeute et sans m'apitoyer sur mon sort, j'ai pris mes responsabilités.


A mon tour je lance un appel en ce 18 juin 2010 à mon successeur:


«  Monsieur Vuillemot, mobilisez plus efficacement vos élus et votre administration afin de mieux préparer toutes vos manifestations ».


Et surtout, surtout, arrêtez de rejeter la faute sur les autres, assumez votre rôle de Maire, de Chef de La Police Municipale et de Premier Magistrat de la ville.


Allons enfants....




Commenter cet article