Revue de Presse

Publié le par ARTHUR PAECHT

La Seyne sur Mer Municipales : Patrick Martinenq, "une politique du respect"


La liste « Parce que les Seynois méritent mieux » propose une « ville vivante, une ville debout, moderne, et créatrice de vrais emplois. » Photo Laurent Martinat.

Tout un symbole. C'est entre l'IPFM et l'atelier CPM qu'hier matin, Patrick Martinenq a présenté la liste Divers gauche qu'il conduira aux municipales, « Parce que les Seynois méritent mieux ». Pour le candidat, « Si l'IPFM forme des jeunes, encore faut-il leur trouver un emploi à la sortie. Quant à l'atelier CPM, qu'il ne faut surtout pas lâcher aux promoteurs, j'aimerai qu'il abrite dans le cadre du Futuroscope de la mer un grand centre muséologique de la Navale et de l'exploration marine. Deux bâtiments qui constituent une bonne partie de l'avenir de la ville. »

Forte de trois conseillers municipaux sortants - Michel Giannetti, Djamel Smaïli et Charly Bot - dont il a tenu à saluer la présence, mais aussi de Claude Iconomou candidat aux cantonales, Patrick Martinenq propose une équipe dont la moyenne d'âge est de 49 ans. « C'est une liste très renouvelée et diversifiée. Je suis heureux de compter aussi sur la présence de trois médecins. Ce sont des témoins des évolutions sociologiques, sanitaires et sociales de la commune. »

 

À noter encore des noms connus, Michaël Réano professeur de lycée technique, meilleur ouvrier de France en 2004, d'anciens rugbymen seynois, Nathaniel Garnero, François Lancelle, mais aussi Philippe Martinenq.

 

Le programme de « Parce que les Seynois méritent mieux » se décline en trois gros thèmes. Une politique de respect envers les Seynois ; une politique budgétaire rigoureuse orientée vers la population, enfin une politique économique tournée autour des métiers de la mer.

 

 

(Source var-matin Christian Pichard Publié le lundi 25 février 2008 à 00H00)

Commenter cet article