Récupération politique

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

 

la-milice-du-village-powa-147062f

 

Mon article concernant la sécurité en date du 22 avril 2010 a suscité certaines réactions du type «  récupérations politiques ».


C'est vrai, j'ai fait de la récupération politique et je vous invite à lire ce qui suit :


"Le mot politique vient du grec politikè (« science des affaires de la Cité »). Étymologiquement, la politique est donc synonyme d'organisation de la Cité. La Cité visée est celle de l'antiquité grecque, aujourd'hui appelée Cité-État du fait de la similitude de son organisation avec celle de nos États modernes (pouvoir centralisé, institutions, diplomatie...).....................


La politique porte sur les actions, l’équilibre, le développement interne ou externe de cette société, ses rapports internes et ses rapports à d'autres ensembles.

La politique est donc principalement ce qui a trait au collectif, à une somme d'individualités et/ou de multiplicités......"(Source Wikipédia)


Si je continue à faire de la politique, à mon âge, à mon grand âge diront certaines personnes bien intentionnées ou bien intéressées à prendre ma suite sans passer par les urnes, c'est dans la seule optique de faire évoluer l'organisation et la gestion de notre cité pour l'intérêt commun.


Et aujourd'hui l'intérêt commun des Seynoises et des Seynois est de vivre libre et en sécurité, de pouvoir se déplacer et de travailler sereinement, de pratiquer ses loisirs en famille sans se préoccuper de la protection physique de ses proches.


La politique de sécurité menée par les élus en place, par mon successeur, n'est pas à la hauteur des attentes de la population.


Des effets d'annonces ont été réalisés récemment pour calmer la population et les commerçants « renforcement de la coordination avec la police nationale, rencontres avec les jeunes du quartier, redéploiement des patrouilles de la police municipale... » et alors pour quels résultats ?


« La Seyne: un homme passé à tabac lors d'une tentative de vol dans une épicerie »(Source var matin).

 

Rue Victor Hugo, 1h20 du matin , à 200 mètres du Poste de Police Municipale, un honnête homme qui tente de faire obstacle à un cambriolage est passé à tabac par des voleurs.


Où sont les patrouilles de la police municipale et de la police nationale ?


Où en est la coordination entre ces deux services ?


Au rythme où vont les choses on risque de voir réapparaître la création de milices communales, comme à l'époque ... du moyen-âge ou ......... de l'ex-bloc Soviétique !!!!!!!


La nouvelle municipalité a changé le terme sécurité en terme prévention afin d'être plus proche de ses dogmes, de ses électeurs.


Le problème c'est qu'il n'y a pas de projet de prévention.


Aujourd'hui, mon successeur semble dans une impasse, son incapacité à gérer la politique pour laquelle il a été élu ne mènera pas les Seynoises et les Seynois dans le bon sens.


Et croyez-en mon expérience, et elle est grande, la situation ne va pas aller en s'améliorant.


La « récupération de ma politique » menée par mon successeur n'est pas à la hauteur d'une citée de 60 000 habitants.

Commenter cet article