Paroles, paroles, paroles…

Publié le par ARTHUR PAECHT

PaechtComme le disait Laurent Fabius, ancien Premier Ministre socialiste, en politique il y a les « diseux » et les « faiseux ».

 

Les « diseux » ce sont ceux qui parlent ; Par opposition, les « faiseux » ce sont ceux qui font.

A la Seyne, on n’échappe pas à cette règle : le bilan des réalisations sous mon mandat montre que nous étions une équipe de faiseux : Parc de la Navale, construction et réhabilitation d’écoles, création de centres de loisirs permanents de proximité, de la maison de quartier Saint Georges, de la médiathèque du Clos Saint Louis, réhabilitation du Quartier Berthe etc etc etc … la liste est longue, beaucoup de projets arrivent encore à terme aujourd’hui et sont ainsi inaugurés par mon successeur. Mais la liste serait fastidieuse à la lecture.

 

Vuillemot et son équipe sont des diseux, des pousseurs de coup de gueule, des arpenteurs de pavé, des militants toujours prêts à vociférer … ils passent leur temps à être contre : contre les projets que j’ai engagé pour la Ville, contre l’Etat, le Gouvernement, contre le Conseil Général et TPM, parfois même contre l’administration municipale où chaque faits et gestes sont épiés : les élus socialo communistes guettent dans les services. Quand on n’est pas avec eux, on est à coup sûr contre eux. Gare aux sanctions et à la placardisation.

 

Mais eux, que font ils de leur mandat ?

-          ils augmentent les impôts

-          ils suppriment les abattements pour charge de famille

-          ils augmentent le prix des repas de cantine de 3 euros à 3, 50 euros

-          ils suppriment une tournée d’ordures ménagères

-          ils stoppent le projet de pôle théâtral et de centre de conférence

-          ils rachètent des parkings à une entreprise privée qui les construisait pour le compte de la Ville

-          ils piétinent sur le dossier du nouveau Port de plaisance au risque de laisser filer le délégataire

-          etc etc etc…

 

Alors ils parlent :

-          « Je veux des entreprises à la Seyne ». Quel vœu pieux. Quel Maire n’en voudrait pas… Mais hormis ces incantations que fait Marc Vuillemot ? Il fait fuir les entreprises privées les unes après les autres (Q Park, Cari, Altaréa….)

-          « Je veux une Zone Franche Urbaine en centre ville », « Je veux un Anru 2 pour le centre ancien ». Merci d’y avoir pensé, j’avais moi même, en son temps, déposé un dossier, mais un Anru 2 nécessitera de nouveaux et lourds investissements à la charge de la Ville, qui n’a pas aujourd’hui les moyens de ces ambitions.

-          Ils perdent leur temps en conseil municipal a voter des délibérations contre la réforme des retraites ou contre la réforme des finances locales. Ils se trompent d’assemblée. Ils hurlent au loup pour mieux masquer leurs errements.

 

Mais les discours ne trompent pas. Malgré une communication plutôt bien huilée, le projet  sonne creux et les gesticulations et verbiages des diseux en disent long sur leur incapacité à se muter en faiseux.

Commenter cet article

corinne et valérie 30/09/2010 11:12



bonjour monsieur,


je m'appelle valérie leterme, je me permets de vous écrire pour vous informer de la situation dans laquelle je me trouve, suite à mon expulsion par les forces de l'ordre en octobre dernier de mon
logement hlm au floréal.


je n'ai nullement l'intention de faire du misérabilisme, mais d'informer le candidat aux élections cantonales  de 2011 (canton nord, donc concernée).


je dénonce le non respect de la procédure d'expulsion pour non respect de mes droits.


pour faire court : mon dossier de surendettement instruit en 2008 dans lequel on (l'assistante sociale) aurait du demander 'la faillite personnelle" a été baclé.


a la réception du "commandement a quitter les lieux" je pouvais (si cela m'avait été dit...) saisir le JEX pendant les 2 mois "de préavis" (en lui prouvant ma bonne foi)et, obtenir un délai
allant de 3 mois à 3ans. (rétention d'information)


ceci est l'argument législatif. En ce qui concerne la souffrance, l'humiliation, les menaces, je vous laisse deviner..


nous avons depuis 11 mois eu de cesse (une amie et moi) de demander des explication aux différents responsables, sans  soit n'avoir aucune réponse, soit en recevant des insultes (de la part
d'élus du peuple, envers les citoyens c grave).


c corinne qui prend le relais : valérie a fait une tentative de suicide en janvier dernier (sauvée in-extrémis) plus de rsa depuis 10 mois?????, ellle vit de secours, c innaceptable.


nous avons voté pour cette équipe municipale en croyant a une vie plus solidaire à la seyne, le maire s'était engagé dans sa campagne électorale a refuser toute expulsion de bonne foi sur la
commune!!!! il s'est exhibé sur le net avec son arreté municipal contre les expulsions, et un après.........


nous somme écoeurées devant une telle situation. n'y-a-il pas assez de misère à la seyne pour en rajouter, " c une décision politique" nous a dit le maire lorsque nous l'avons rencontré dans son
bureau en février dernier.... Rachid Maziane a confirmé en disant" assume cette décision".....


nous ne baisserons pas les bras, nous utiliserons tous les moyens pour obtenir réparation. nous avons pris contact avec le canard enchainé (en attente) et faisons passer l'info sur facebook.


bannie du forum non officiel pour avoir dénoncé des propos raciste (corinne prunai, je vois un avocat aujourd'hui  à ce sujet) nous ne pouvons donc informer personne,. nous sommes censurées
de tous les cotés (a gauche, à droite, les assos..amis du maire etc...)


cette ville est constituée de clan et partout partout, si vous ne faites pas partie de ce clan, vous n'avez pas droit à la parole : atteinte à la liberté d'expression!!!


voila, monsieur, si vous avez des propositions pour nous aider (sur le respect de nos droits) nou sommes à votre disposition.


corinne prunai, valérie leterme