Les élus seynois bien piètres pronostiqueurs

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

CalimeroVoilà, la primaire, c’est terminé. Enfin, a t’on envie de dire, car ce débat aseptisé n’en avait que trop duré. Ce sera donc François Hollande qui défendra les couleurs du Parti Socialiste, et déjà les invectives fusent. Mélenchon le qualifie de candidat du non changement et demande un débat avec le corrézien fraichement désigné pour montrer qu’il existe une « autre gauche ».

 

Localement, les seynois ont eux aussi choisis Mr Hollande. Quel camouflet pour nos élus municipaux !

 

Rappelons que Marc Vuillemot appelait à voter pour Martine Aubry, qu’il avait d’ailleurs accueilli en tant que première secrétaire à la salle Baquet, devant cette fois une gauche locale quasi unie…. Il faut dire qu’à l’époque les divisions n’avaient pas encore été étalées au grand jour. Malgré la descente de Benoit Hamon en personne sur le pavé du Cours Louis Blanc pour racoler en faveur de la maire de Lille, rien n’y fit. Aubry est battue.

 

Patrick Martinenq, lui, avait misé sur Ségolène Royal…peut être pour son charme toujours intact… pas très perspicace notre conseiller général ! Ségo n’a pas convaincu et ne termine même pas sur le podium. Elle ne refera pas le coup deux fois et c’est pour elle une vraie gifle.

 

J’ai presque envie de passer sous silence le choix de ce pauvre Claude Astore (PRG) qui se voit déjà député de la 7ème circonscription comme représentant une gauche unie (Christine Sampéré l’a déjà rassuré sur ce sujet !) Lui avait misé sur Jean Michel Baylet (sans trop y croire sans doute). Il termine bon dernier.

 

Le résultat de la primaire sur la Ville de la Seyne est symbolique. Le Maire n’est plus entendu et le « peuple de gauche » comme il aime à le qualifier lui même, ce peuple est capable d’autodétermination : il a marqué la rupture avec son premier magistrat en ne l’écoutant pas et en tournant le dos à ses consignes.

 

Non, les seynois de gauche ne sont pas des veaux, et n’obéissent pas aux consignes de vote de leurs élus dont ils n’espèrent plus rien tant leur incompétence à gérer la Ville est criante. Ils savent choisir leur candidat de façon objective et réfléchie.

 

C’est de bon augure pour les Législatives qui s’annoncent…

Commenter cet article

PARDINI BRES Joëlle 17/10/2011 22:46



Encore une confirmation que Vuillemot/Martinenq/Astore sont des perdants parce qu'ils n'ont aucune crédibilité personnelle et politique auprès des seynois.N'oublions surtout jamais qu'ils ne sont
elus à La Seyne que grace à la trahison contre Arthur Paecht du deputé Maire UMP de Sixfours et au maire conseiller general de St Mandrier  UMP .C'est Vialatte et Vincent
qui les ont fait rois d'operettes à La Seyne,leurs electeurs ne seront pas dupés 2 fois.