Arthur PAECHT : ASTORE … et à travers !

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

NM-315565Législatives : ASTORE … et à travers !

La bataille pour les primaires socialistes fait rage.

Chacun soutient son candidat, sur fond d’affaire médiatico – judiciaire à la sauce DSK… Rien n’est encore joué et bien malin qui aujourd’hui peut dire qui les militants vont adouber pour les représenter à la fonction suprême.

Royal promet des « surprises », Hollande pense que sa cote de popularité est inversement proportionnelle à son poids de forme, Valls représente les « ténors de l’avenir face aux ténors du passé », Aubry essaie tant bien que mal de sourire pour casser son image autoritaire, Baylet est sur la ligne départ, bref la grande lessive présidentielle ne fait que commencer…

 

Et voilà que, dans la 7ème circonscription, on a aussi sifflé le début des hostilités pour les législatives, élections qui donneront – ou pas – une majorité de députés au Président fraichement plébiscité. Et c’est la gauche qui a ouvert le feu.

 

Tout d’abord Marc Vuillemot, Maire de la Seyne, qui sur son blog annonce la bonne nouvelle : cette fois la gauche ne renouvellera pas ses erreurs, «  il y aura un et un seul candidat ». Il représentera les différentes sensibilités, de la gauche extrême au social – libéralisme.

 

Quelques jours plus tard, épisode 2 de la stratégie dans les colonnes de Var Matin : Claude Astore (qui est adhérent au Parti des Radicaux de Gauche) déclare sa candidature aux législatives.

C’est lui l’heureux élu ! (enfin, pas encore).

Le candidat autoproclamé de la gauche unie et solidaire (on nous en fait la démonstration à chaque séance du Conseil Municipal, quelle bonne entente !).

Claude Astore, qui se prenait déjà pour le Maire – bis, pour le Super Directeur Général des Services Techniques au point qu’il a installé son bureau en plein cœur des services pour mieux écouter, contrôler, et si besoin, "recadrer" les agents, Claude Astore donc, se prend maintenant pour le futur Député de la circonscription…

 

Les réactions ne se sont par faites attendre : le Parti Communiste assure « qu’il n’y a pas d’accord, et qu’il n’y en aura pas ». Ouïe, ça commence bien ! Puis Europe Ecologie Les Verts : même son de cloche ou presque ! Aïe, ça continue !

 

Et quid de Patrick Martinenq ? Se contentera t’il d’être conseiller général ? Attend il son heure pour, une fois de plus, se présenter contre son « ami » Vuillemot et lui souffler son fauteuil de Maire ?

 

Monsieur Astore est jeune en politique. Et il devrait relire les Fables de la Fontaine : rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Arthur Paecht Ancien Vice Président de l'Assemblée Nationale http://arthurpaecht.over-blog.com

Publié dans MON BILLET D'HUMEUR

Commenter cet article