La Seyne, une ville de non-droit?

Publié le par ARTHUR PAECHT

GardeChampetre3

 

 

« Casses et braquages en série dans le centre ancien »


C'est le titre de Var Matin d'aujourd'hui.


Encore une fois la Seyne-sur-Mer est au coeur de l'actualité Varoise, et encore une fois c'est l'insécurité qui est mise en avant.


On nous cite les nombreux délits dont sont victimes les commerçants et les habitants du centre ancien, attaques à main armée, des vitrines cassées, des vols de sacs à l'arraché , la liste est longue et n'est certainement pas exhaustive.


Ces actes que je qualifierais de crimes contre les honnêtes gens se déroulent la nuit, mais également en pleine journée.


Mais que fait la police?


Mais que fait notre police municipale?


Mais que fait la police municipale placée sous l'autorité de Monsieur Le Maire?


Ces actes ne datent pas simplement de la semaine dernière, j'ai fait des recherches, j'ai rencontré des Seynoises et des Seynois, la situation est extrêmement préoccupante et cela depuis plus de deux ans.


J'ai senti mes compatriotes dans un profond désarroi, certains m'ont même parlé d'abandon.


Père et grand-père moi-même je crains pour mes proches.


Ancien Maire de notre ville, souvent accusé « d'hystérique sécuritaire » , par les élus en charge d'administrer aujourd'hui la ville, je suis profondément révolté.


C'est pour cette raison , qu'aujourd'hui je dis assez, assez de laxisme, assez de rejeter la faute sur la police nationale, sur l'état.


Monsieur le Maire vous êtes le Chef de la Police Municipale, les textes sont clairs là-dessus, prenez vos responsabilités.


Vous prônez la prévention à la répression , vous n'avez pas le monopole du coeur dans ce domaine.

 

Mon équipe a mis en place vos actions préventives, la sécurité routière, les tags, les médiations..


Mais quand la prévention n'a plus d'impact sur la réalité des évènements , il faut agir!!!!


Les commerçants, je cite Var matin, dénoncent en ces termes la situation du Centre ancien «  Climat d'insécurité, « no man's land », inquiétude, inefficacité des rondes de police ».

 

C'est surréaliste.


Monsieur le Maire, vous nommez des agents municipaux qui réussissent le concours de policier municipal, vous remplacez les départs de policiers pour la brigade de nuit, vous remplacez les agents de surveillance de voie publique en mobilité interne, mieux vous en recrutez par voie externe, et qui plus est vous renforcez le service administratif de la police municipale.

 

C'est à ni rien comprendre.


La police municipale a toujours les mêmes missions, les mêmes prérogatives, le même armement, encore plus de moniteurs de tir , vous leur demandez même d'assurer des missions de sécurité publique et parfois en collaboration avec la police nationale.



De qui se moque-t-on? avez-vous trompé votre électorat?


Les policiers municipaux ne sont donc plus des gardes champêtres?


Vous organisez des réunions avec les commerçants, vous prévoyez des réunions avec les jeunes du centre ancien.

 

Pour quelles raisons des réunions avec les jeunes du quartier?

 

Vous stigmatisez la jeunesse, comme si les jeunes étaient tous des délinquants.


Vous faites mieux que mon équipe et moi même en terme d 'hystérie sécuritaire et pourtant la situation est édifiante, il n'y a plus de sécurité sur la Seyne-sur-mer.


Les professionnels ne font pas d'intérim, ils sont titulaires et responsables de leurs actions.


Le budget de la Ville est précaire, la sécurité est inexistante, tous mes projets et ceux de mon équipe sont terminés et inaugurés, que va-t-il se passer pour la ville maintenant?


Monsieur Le Maire, trouvez vite une solution pour vos concitoyens.


Aujourd'hui, c'est en ami que je vous parle, redonnez à la police municipale les moyens d'exercer ses missions, en complémentarité avec la police nationale, fixez une ligne de conduite à vos équipes, trouvez le mode d'emploi.


La police municipale était très motivée , elle ne demande qu'à l'être de nouveau.









 

Commenter cet article

corinne 26/04/2010 18:41


hé bien, mais il la seyne est en guerre!!! en ce qui me concerne, "je vous remercie" pour l'héritage bêton que vous nous avez laissé à berthe. grace à vous, ya d'la joie dans ghettos...de plus, en
ce qui concerne le centre ancien, la responsabilité incombe à toutes les municipalités précédentes. il y depuis une dizaine d'années une concentration au centre de ville de "logements sociaux"
loués par des marchands de sommeil, précisément "aux cas sociaux". conclusion : c'est le ghetto qui se déplace, mais comme c'est le centre ville, alors ça fait tâche et les pires arguments qui font
froid dans le dos ressurgissent.
salutations.