Je ne partage pas vos idées, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez les exprimer

Publié le par ARTHUR PAECHT

2009-11-16T162853Z 01 APAE5AF19S800 RTROPTP 2 OFRTP-FRANCE-Parrainages, élection Présidentielle

 

Je pense profondément que ce dispositif de parrainage n'a été instauré que pour limiter la prolifération excessive de candidats plus ou moins fantaisistes.

Mais le coté pervers du texte a été rapidement perçu.

En effet le terme de parrainage exprime l'idée de soutien au candidat et donc de caution .

Cela induit l'électeur éventuel en erreur même si cela n'a pas été l'intention du législateur !
Il faut donc, impérativement , trouver un autre système de frein a la candidature abusive car il est important pour le fonctionnement juste de notre démocratie et de nos institutions que toutes les idées, dans les limites acceptables du débat démocratique , puissent non seulement s'exprimer mais aussi se soumettre au suffrage universel.

Il vaut mieux qu'une autorité indépendante statuant en fonction de critères clairement définis par le législateur dise qui peut se présenter à une élection présidentielle et  qui doit en être écarté .

Ces critères doivent être inscrits dans notre constitution pour ne pas être soumis aux aléas et fluctuations de la vie politique et de ses alternances .

Des lors que les critères sont réunis il ne faut plus que ceux ou celles qui véhiculent des idées auxquelles  souscrivent un certain nombre de nos compatriotes soient exclus de ce débat contradictoire capital qu'est l'élection présidentielle !!!

Commenter cet article

PARDINI BRES Joëlle 17/02/2012 14:26


Monsieur Le Maire,une nouvelle fois ,votre position politique sur ce sujet d'actualité caracterise bien la hauteur de vue et le bon sens qui sont les votres.Ces 2 qualités que vous possedez et
qui font tant defaut à d'autres ediles politiques locaux et nationaux démontrent que vous etes plus que jamais un homme d'Etat dont La Seyne,La 7eme circonscription,TPM, le Var et La France ont
besoin.Pour ma part ,c'est une nouvelle occasion de vous exprimer Toute Ma Confiance et ma reconnaissance comme Ma fierté d'être parmi vos amis de Force 7

Florian Nicolas 16/02/2012 17:37


Cher Monsieur,


Je réagis à votre publication car il me semble important que le législateur se penche sur une question
simple. Comment les députés de droite comme de gauche, accepte l'idée que dans notre République française nous soyons le seul pays d'Europe à admettre le principe qu'une personne puisse entrer en
politique à l'âge de 21 ans et en sortir à l'âge de 75 ans, voir même dans certain cas bien au delà. Certain étant d'ailleurs de véritable partisan du cumul des mandats. Bref, il faudrait donc
admettre qu'un candidat ne peut pas entrer en politique pour en faire un métier et accepter le principe qu'il s'agit là d'une fonction et qu'elle est effective sur une période à durée déterminée.
Que chaque candidat ne puisse exercer qu'un seul mandat (élu local, élu départemental, élu régional, élu sénateur ou député, cours des comptes, Conseil constitutionnel etc...) et que son mandat
ne peut être renouvelé qu'une seul fois. Pour ce qui est des parrainages, je pense en effet, que l'anonymat des élus s'impose mais qu'il faille relever le nombre de parrainage de manière
significative pour éviter le nombre trop important de postulants.

ARTHUR PAECHT 18/02/2012 16:34



Cher Monsieur merci d'avoir bien voulu consulter mon blog et de m'avoir fait part de vos réflexions. Je crois cependant que nous n'avons pas traite du même sujet. En effet,mes propos ne
concernaient que les seules élections présidentielles et ne peuvent s'appliquer a mon ses aux autres.


Cependant je vous adresse une réaction sommaire a différentes questions importantes que vous soulevez et mériteraient une discussion plus approfondie.


D'abord la question de l'âge . Il est en effet exceptionnel qu'on arrive directement a l'exercice d'un mandat politique a 20 ans et qu'on poursuive jusqu'à un âge très avance.  La politique
ne peut ni ne doit être un métier et je pense personnellement qu'il faut absolument avoir fait ses preuves dans la vie professionnelle civile avant de solliciter des responsabilités publiques et
de pouvoir ainsi apporter au débat public son expérience , ses idées et surtout ses convictions. L'âge ne fait rien a l'affaire car il y a des jeunes brillants et d'autres prématurément vieux et
vice versa. Je ne vous présente pas un plaidoyer pro domo mais je vous parle en connaissance de cause et je n'ai plus grand chose a prouver. Pour ce qui est de la multiplicité des mandats et leur
durée vous avez surement raison il y a ses règles a établir mais il faut que ce sont les électeurs qui doivent pouvoir librement choisir les candidats de leur choix et il faut prendre garde de ne
pas les en empêcher et de leur imposer des personnalités qu'ils ne veulent pas, a tort ou a raison, voir aux manettes.


Si vous le souhaitez nous pourrions en parler et je pourrais vous proposer une rencontre


Cordialement a vous.


Arthur Paecht