Impôts : Merci Messieurs Vuillemot et Martinenq

Publié le par ARTHUR PAECHT

Impôts : plus de 700 familles demandent une exonération à La Seyne


Impôts : plus de 700 familles demandent une exonération à La Seyne_1
Antoine Degantes et Jacky Guillaume incitent les Seynois en difficulté financière à se rapprocher du collectif.

Le collectif des contribuables (né après le mouvement de grogne lié à la taxe d'habitation 2010, à La Seyne) ne décolère pas.

Par la voix de Jacky Guillaume, il continue d'appeler les Seynois financièrement en détresse à se manifester. « Sur les quelque 700 ou 800 demandes d'exonération ou d'abattement de leur taxe d'habitation, très peu de Seynois ont à ce jour reçu une réponse. Et ceux qui en ont obtenu une ont reçu un avis défavorable. C'est mon cas. Je me suis renseigné : il ne faut pas abandonner. Un dernier recours existe et j'encourage tout le monde à le faire, même ceux qui ont obtenu un étalement et qui ont commencé à payer. Ils se doivent d'alerter les autorités sur leurs difficultés. Sur ce dernier courrier que j'ai reçu des impôts m'informant du rejet de ma demande, il est écrit ceci : ''En cas de désaccord, vous avez la possibilité de saisir le conciliateur fiscal de votre département (1) ».

Jacky Guillaume encourage donc les contribuables à adresser au conciliateur une lettre explicative et la preuve, par photocopie, que leurs revenus et leurs dépenses ne leur permettent pas de payer la taxe, en totalité ou en partie.

Attention à la majoration

« Pensez également à envoyer une lettre au centre des impôts de La Seyne pour demander d'attendre la réponse du conciliateur, sous peine de recevoir une majoration de 10 % pour retard de paiement. »

Un autre contribuable seynois a décidé de rejoindre le collectif. Mais Antoine Degantes ne s'estime pas, quant à lui, dans une difficulté financière comparable à nombre de ses concitoyens : « Moi je ne suis pas spécialement dans le besoin mais je tiens à dénoncer la façon de faire de l'administration qui n'accepterait ça de personne : j'ai eu à payer plus de 4 000 euros de taxe d'habitation, ce que j'accepte. Mais peu de temps avant, j'avais déjà dû payer plus de 3 000 euros de taxe foncière. Dans l'impossibilité de verser immédiatement l'intégralité des 4 000 euros, j'ai écrit une lettre précisant que je paierai en plusieurs fois, à laquelle j'avais joint un premier versement d'environ 2 000 euros. Quelques jours plus tard, j'ai reçu une lettre de rappel sur laquelle figurait une majoration de 10 % car je n'avais pas payé l'intégralité. C'est une honte et je refuse de la payer ! »

jpoillot@nicematin.fr

Savoir +

Pour joindre le collectif : 06.12.76.45.63 (Jacky Guillaume) ou 04.94.87.43.47 (Antoine Degantes)

1. Mme Gautier Isabelle, BP 451, 83 008 Draguignan CEDEX et par mail, conciliateurfiscal83@finances.gouv.fr

 

Source Var Matin du  mardi 18 janvier 2011 à 07H11,jpoillot@nicematin.fr

Commenter cet article