Guide pour les élus-Réussir un projet !

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

reussir un orojet

 

Monsieur le Maire, lors du conseil municipal du 3 mai, a reconnu « assumer avec son équipe le couac » du non-accueil des croisiéristes de ce dimanche.


A noter également, selon Var matin, que la nouvelle municipalité devrait annoncer d'ici peu un nouveau slogan pour la municipalité: «  La Seyne, 365 jours sur mer ».


C'est bien !


Espérons qu'au prochain couac cela ne devienne pas « La Seyne, 20 000 lieux sous les mers ».


Il est facile de critiquer, alors je souhaite, dans un souci d'union pour notre ville, proposer ce guide pour celles et ceux qui souhaitent réussir un projet, un vrai.


Quelques conseils pour vous aider à atteindre vos objectifs et réussir votre projet:

• Fixez un ordre de priorité.
• Fixez des objectifs – commencez par des petits objectifs puis travaillez sur des objectifs plus grands
• Fixez-vous toujours des objectifs réalistes.
• Faites une liste de choses à faire et consultez là chaque jour.
• Apprenez à déléguer.


« Avec ces astuces, vous pouvez créer une gestion du temps au quotidien qui vous aidera à atteindre vos buts dans n’importe quel domaine. Il est important de savoir créer un ordre de priorité. Cela vous permettra de clarifier les valeurs qui sont importantes à vos yeux et la vision que vous avez du succès.


Ensuite, il vous faut créer des objectifs basés sur cet ordre. Fixez d’abord des objectifs faciles à atteindre avant de travailler sur des objectifs plus grands ou à plus long terme. Il est important que vous arriviez à atteindre vos objectifs pour que vous puissiez voir les changements positifs apparaître grâce à votre gestion du temps quotidienne.


Si vos objectifs ne sont pas réalistes, ils seront difficiles à atteindre et engendreront des sentiments négatifs à propos de votre nouvelle gestion du temps, ce qui rendra vos objectifs d’autant plus difficiles à atteindre et vos délais plus difficiles à respecter. Maintenant que vous avez défini vos objectifs, il est temps de développer un plan pour les atteindre.


C’est là qu’entre en jeu votre liste de tâches à faire. Il vous faut un plan pour atteindre vos objectifs et ce plan sera un processus à suivre pas à pas pour réaliser toutes les tâches quotidiennes, puis celles de la semaine, puis du mois.


Enfin, si vous souhaitez atteindre vos objectifs, il vous faut apprendre à déléguer. Vous ne serez pas toujours capable de tout gérer vous-même. Il n’y a rien de mal à demander de l’aide à votre entourage et à ne pas toujours tout faire tout seul.


Voyez s’il y a des choses que vous pouvez déplacer dans votre planning ou que vous pouvez faire faire. Le fait de déléguer certaines tâches vous permet de vous concentrer sur les tâches les plus importantes. »


(Source Gestion du temps, publié par Fréderic Simunek).


Ces quelques conseils pratiques sont simples d'utilisation.


C'est une question d'habitude, au début cela peut paraître un peu complexe voir abstrait, mais surtout pas d'inquiétude.


On reste calme, on respire bien fort et on travaille.


En ce qui concerne l'échec cuisant de l'escale du bateau , que dis-je du géant des Mers le Lirica , ses milliers de touristes disparus, envolés, pour cette moins-value pour l 'économie locale, pour la déception des commerçants engagés dans la survie du centre-ville et bien c'est tout simplement désolant.


Toutefois, à la décharge de la collectivité , nous mettrons tout cela sur le compte de l'apprentissage.


Quoi ? Deux ans de mandat, ah oui quand même!!!!!


Bon, là c'est vrai qu'il y a de quoi être en colère.


Alors attention, après l'erreur de stratégie de l'implantation du « Grand Frais », du plan de circulation qui ne prend pas en compte les réalités économiques des commerçants, le couac de l'accueil des croisiéristes, il ne reste plus tellement de joker à nos chers élus pour sauver le centre ville.


Il ne manquerait plus que le futur port de plaisance ne tombe lui aussi à l'eau, car croyez-moi ce ne sera pas le casino qui va renflouer les caisses de la ville.


Michel Ange disait: « Pour la plupart d'entre nous, le danger n'est pas de viser trop haut et de rater la cible, mais de viser trop bas et de l'atteindre».


Dans le cas de l'actualité récente, nous pourrions dire « que le danger n'est pas de viser trop bas et de l'atteindre, mais de viser trop bas et de ne pas l'atteindre »


A méditer, Le retour de l'expérience à votre service.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

john 04/05/2010 20:42


Je pense que monsieur Paecht devra s'armer de patience, car il n'a pas fini de "gronder" monsieur VUILLEMOT et ses camarades, quand à eux, cela ne doit pas trop les perturber...quand on est mauvais
élève, on a l'habitude !