Gèrent-ils bien les finances ?

Publié le par ARTHUR PAECHT

opposition

 

Gèrent-ils bien les finances ?

 

Il leur reste trois budgets à voter jusqu'aux prochaines élections municipales.

 

Cette année ils se flattent de ne pas augmenter les impôts. Cependant des milliers de Seynois vont recevoir leurs fiches d'imposition en très forte augmentation et tous les autres se verront gratifier de 1,5 % de hausse.

 

A côté de cela, l'emprunt annuel auprès des organismes de crédit atteindra des niveaux inégalés (entre 28 et 40 millions d'euros).

 

Qui sont les responsables de cette situation ? Les coupables ils les trouvent très facilement : l'état qui ne donne pas assez, le département, mais la région certainement pas. Elle a la même couleur politique.

 

Il est donc probable que malgré des intentions affichées, la ville ne fera pas tous les investissements prévus et sera conduite à en reporter une bonne partie, sauf dans les quartiers Nord où la contractualisation est la règle.

 

Le centre, la périphérie seront une fois encore sacrifiés, et que dire aussi du report de l'entretien de certains bâtiments communaux, du laisser-aller de certains espaces verts: square Aristide Briand, Parc braudel.....

 

Par contre, après avoir tergiversé trois ans pour le nouveau port, les nouveaux élus cherchant des poux là où il n'y en avait pas, on va payer beaucoup plus pour la dépollution : peut-être jusqu'à 776 000 euros.

 

C'est cela une gestion serrée du budget communal !

 

Expression de l'opposition ( source Le Seynois, mai 2010, n°15)

 

Dernière minute

Dépollution du port le conseil municipal l'a décidé à l'unanimité : la ville financera jusqu'à 2,27 millions d'euros la dépollution du site du futur port de plaisance. le contrat de délégation de service public, confié à la société cari, est entré en vigueur. Un investissement d'avenir pour la commune. ( source Le Seynois, mai 2010, n°15)

 

Et dire que cela ne devait rien coûter aux Seynois, il est facile d'avancer que c'est la ville qui va financer  alors que ce    sont encore les mêmes qui vont payer.

 

Qui ?  Les contribuables bien entendu et puis c'est tout !!!!!!!

Commenter cet article