Garderies, centres de loisirs, crèches : la colère monte !

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

 

GHS06A grand renfort de délibération, de communication et de grand «  ram dam » médiatique maintenant habituels, la Municipalité a sorti de son chapeau un nouveau concept, au départ créé pour faciliter la vie de nos administrés : le Guichet Unique.

 

En un seul point d’entrée (dans les faits il y en a trois…), une famille peut ainsi inscrire ses enfants en étude, en garderie, en centre de loisirs, en école municipale du sport, et peut être un jour – ce n’est pas encore le cas - en crèche ou halte garderie pour les plus petits.

 

Cette triple création de guichet unique (il y a trois « guichets uniques » répartis sur la ville!) s’est aussi accompagnée, dans le même temps, d’un démantèlement à la machette de feu la Direction Education / Enfance / Petite Enfance, qui a d’ailleurs fait l’objet de nombre d’allers et retours en CTP (Comité Technique Paritaire), tant cette nouvelle organisation était difficilement acceptée et comprise par les organisations syndicales, voire certains élus…

 

Exit la Direction Education Enfance avec quelques placardisations à la clé. Exit aussi, par voie de conséquence, le savoir faire qui va avec. Haro sur la Caisse des Ecoles que d’aucuns aimeraient voir revenir dans le giron municipal (mais les communistes y tiennent).

Que dire encore du Programme de Réussite Educative, laissé totalement à la dérive ? Dans ce secteur sensible de l’éducation et du socio educatif, si cher à Marc Vuillemot, il n’y a plus de pilote dans l’avion.

 

La preuve ? De très (très très) nombreux courriers d’administrés qui se plaignent de ce fameux guichet unique : les listes d’attente en garderie périscolaire, en CLSH s’allongent dangereusement alors que les centres et garderies péri scolaires n’ont pas, loin de là, des taux de remplissage à 100 % ! Idem pour les crèches ! D’où la légitime colère des parents …

 

J’en appelle au bon sens légendaire de Marc Vuillemot : il est urgent d’agir et de trouver des solutions pour que cesse ce capharnaüm.

 

Quelques mois seulement après sa création, le Guichet Unique a vécu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article