Elections législatives Aux urnes, citoyens... jusqu'à 19 heures

Publié le par ARTHUR PAECHT

Source Six-Fours.net Le 5. juin 2012 à 22h52

Elections législatives Aux urnes, citoyens... jusqu'à 19 heures

Avant-dernier round dimanche après ce marathon électoral imposé par les institutions. Et tout reste à décider...

Certains panneaux officiels nous laissent ... sans voix!

Certains panneaux officiels nous laissent ... sans voix!

 

Dans notre septième circonscription, l'heure de cloture du scrutin est unifiée : que nous soyons électeurs à Sanary ou Six-Fours, nous pourrons voter de 8 heures à 19 heures. Et c'est bien la seule certitude que nous ayons car, en ce qui concerne les résultats, il faudra attendre certainement longtemps dans la soirée pour savoir s'il y aura un second tour, hypothèse la plus plausible, et qui sera qualifié pour celui-ci. En effet les volontaires qui procèderont au dépouillement auront à trier quinze bulletins de vote différents sans parler des blancs ou nuls.
Dans un sondage "opinionway" publié ce matin par le quotidien Var-Matin, cinq candidats sont crédités de plus de 5% des intentions de vote : 6% pour le Divers droite Arthur Paecht, 8% pour Christine Sampéré (Front de gauche), 15% pour Frédéric Boccaletti (Front National), 22% pour Ladislas Polski (MRC-PS) et 40% pour Jean-Sébastien Vialatte (UMP). L'institut de sondage a posé une autre question concernant le second tour, soit qu'il y ait un duel Vialatte Polski, soit qu'il y ait une triangulaire avec la présence de Frédéric Boccaletti. Pour ce dernier, cette dernière hypothèse est la plus probable car il fait bien peu confiance aux sondages qui minorent toujours les intentions de vote en faveur du Front National. Mais Il faudrait pour cela qu'il recueille un peu plus de 12500 voix, ce qui n'a rien d'impossible puisque Marine Le Pen en avait recueilli plus de 19.000 le 22 avril.
Quoi qu'il en soit, dans les deux cas, la circonscription reconduirait son député avec 62% des voix en cas de duel avec Ladislas Polski, avec 49% des suffrages contre 34% au candidat de gauche et 17% à celui du Front National en cas de triangulaire.
Mais, font remarquer tous les candidats, cet état de l'opinion constaté en fin de semaine dernière chez un échantillon d'un peu plus de 500 personnes peut varier dans d'importantes proportions et, le vrai sondage, c'est dimanche! En vue de cette échéance chacun jette ses dernières forces : dans l'entourage du député sortant, on appelle à une mobilisation générale vendredi à 18h30 au parc Fernand Braudel aux Sablettes pour une grande réunion de soutien; du coté de la majorité présidentielle, on mise sur un important meeting avec J-P Chevènement ce jeudi 7 à la bourse du travail à la Seyne à 18h30; et Frédéric Boccaletti, avec ses militants, sera sur tous les marchés pour rencontrer la population des cinq villes. Il y croisera d'autres candidats en quête d'électeurs : Arthur Paecht et Christine Sampéré qui veulent rester au dessus de la barre des 5%. Mais aussi ceux qui sont loin de ce pourcentage : deux écologistes divers, Marion Kaplan et Michel Cantinol et une représentante de l'Alliance écologiste indépendante, Danièle Azout, deux représentants de l'extrème gauche, Marie-Renée Balty (Lutte ouvrière) et Henri Pascal (NPA), le centriste Damien Guttierez, Sixtine Derville, classée divers droite, le Gaulliste Bernard Raybaud et deux candidats d'extrème droite, Michel de Maynard et Françoise Villard-Guardia.

Jacques Bouvier, le 05 juin 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article