Courrier des lecteurs

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

guadeloupe-et-gendarmerie-vip-blog-com-22672email

Un commentaire d'une lectrice sur l'article:

Dis moi comment tu communi(siste)ques, je te dirai qui tu es.

 

"Bonsoir Monsieur,

C'est étrange je me suis fait la même réflexion!


Tout ce que vous faisiez lors de votre mandat était critiqué... Pour ma part, même si je trouve que Monsieur Vuillemot, très gentil, peut être même un peu trop, je trouve que tout part à la dérive et que certains services partent à la dérivent...


En tant qu'élu du personnel, j'ai même pris beaucoup de recul avec mon syndicat, car je ne retrouve pas les idées que j'ai défendu... Trop de copinage à mon goût.


Pour ce qui est de la communication, elle est vide de rapport intéressant.


Bref, quand vous étiez Le Maire de notre ville, même si je n'étais pas toujours d'accord avec vos idées, j'avais connaissance des projets de notre ville, la je n'en connais aucuns et je ne sais même pas si projet il y a et je ne sais même pas ou en est la trésorerie.


Si ce n'est d'entendre que les caisses sont vides!!! la encore la gestion laisse à désirée...


Monsieur, sachez que je regrette beaucoup le temps ou vous dirigiez notre ville qui nous est chère... Et que j'espère sincèrement qu'à nouveau vous en repreniez les rennes, et je serai à vos côtés si vous m'acceptez dans votre groupe.


Respectueuses salutations"


 

Chère Madame,

 

je vous remercie pour votre commentaire qui prouve que quand il s'agit de gestion locale on peut parfaitement se retrouver sur un constat sans pour autant renier,  s'il y en a, des différences idéologiques!

 

Moi aussi j'aime bien Marc Vuillemot en tant qu'homme , mais je ne puis que regretter que politiquement les résultats de son action ne soient pas à la hauteur des nécessités .

 

Bien entendu j'accepterai tous ceux qui veulent bien me suivre et vous êtes donc la bienvenue.

 

A ce titre, laissez moi votre numéro de téléphone sur mon adresse email: arthurpaecht@gmail.com

afin que nous puissions, si vous le souhaitez, nous rencontrer afin de discuter de tout cela.

 

Cordialement.

Commenter cet article