Arthur Paecht: Les politiques de gauche sont méchants avec Martinenq

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

singes

 

 

A la Seyne sur Mer, on tourne une page

 

Jeudi 13 décembre 2007 4 13 /12 /2007 10:26

"Et Voilà, c’est fait. Le Conseil Fédéral « disciplinaire » s’est réuni cette semaine pour prononcer la dissolution de la section de la Seyne sur Mer.

 

Cette section a vécu un calvaire pendant des années avec le clan Martinenq.

 

Mon ami Marc Vuillemot, va enfin pouvoir tourner cette page pénible, pour se concentrer, encore plus, vers ses concitoyens, et accomplir, avec succès, je n’en doute pas, sa mission.

 

Pour la Gauche, pour les administrés, il doit gagner, il va gagner.


Au cours du débat, nous avons eu droit à une véritable danse du ventre de ces éternels bavards que comporte tout parti minoritaire.

 

Ce n’est faire injure à personne  que de dire que nous sommes quelques fois paralysés dans nos débats par des individus qui ne travaillent pas, qui ne se présentent à aucune élection, qui ne participent à aucun combat politique et qui …. Palabrent pendant des heures.

 

Nous avons au PS, dans le Var, quelques individus de  ce type. Ils ne sont pas nombreux. Mardi, ils étaient juste trois.


Leurs interventions fut un mélange de menaces, de délires procéduriers, … Le but ?

 

Juste agacer et user, en vue du prochain congrès.

 

Car malheureusement, le fonctionnement démocratique de notre parti a des failles. Et les spécialistes savent s’engouffrer dans les failles.

 

Car pour eux, polluer est un vrai métier.


Mais l’heure de la décision arriva et le résultat du vote fut sans appel.


Martinenq est exclu et la section dissoute. Le premier des socialistes a été désigné.


Maintenant, les choses sérieuses vont commencer.

                             

La permanence de Marc Vuillemot va être inaugurée ce samedi à 11h. Arthur Peacht a maintenant du souci à se faire. Et puis après, les pseudos rénovateurs varois, aussi."


(Source de l'article Tarik Belkhodja, http://tarik.over-blog.org)

 

 

Et bien à la lecture de cet article écrit par Monsieur Tarik Belkhodja, qui soit dit en passant n'y est pas allé avec des pincettes pour critiquer fermement Monsieur Patrick Martinenq et son clan , on est certain qu'ils ne partiront jamais en vacance ensemble.


Quand je dis critiquer Martinenq et son clan, je devrais dire " laminer politiquement et personnellement" Martinenq et son clan, imaginez tout de même que Monsieur Belkhodja affirme "Ce n’est faire injure à personne  que de dire que nous sommes quelques fois paralysés dans nos débats par des individus qui ne travaillent pas, qui ne se présentent à aucune élection, qui ne participent à aucun combat politique et qui …. Palabrent pendant des heures.".


Si cela n'est pas faire de l'injure alors tout va bien. Monsieur Martinenq a du certainement apprécier à l'époque les commentaires de cet article.

 

Il est courageux dans ses écrits ce Monsieur  Belkhodja, lui au moins quand Monsieur Martinenq a été recruté pour ses compétences comme Directeur Territorial à la mairie de La Seyne-sur-Mer, il a du prendre son téléphone et dire ses quatre vérités à Marc Vuillemot. C'est beau le courage politique.

 

Et depuis ? Et bien depuis Monsieur Tarik Belkhodja est le Chef de Cabinet de Monsieur Vuillemot , employé de la ville et collègue de travail de Patrick Martinenq.

 

C'est alors peu de dire que les réunions de Direction doivent être merveilleuses si "des individus qui ne travaillent pas, ne se présentent pas, ne participent à aucun combat et de surcroît palabrent pendant des heures" se retrouvent autour d'une table pour définir l'avenir de La Seyne!!!!!!

 

Commenter cet article

francis 13/08/2010 18:22


Bravo Monsieur, bien vu et bien démontré. Continuez