A l'est, rien de nouveau ?

Publié le par ARTHUR PAECHT

 

2009-11-16T162853Z 01 APAE5AF19S800 RTROPTP 2 OFRTP-FRANCE-

 

A l'est de la Seyne-sur-Mer, rien de nouveau ? Mais si il y a Toulon.


Et à l'ouest de Toulon, rien de nouveau ? Mais si il y a toujours Toulon, c'est du moins ce que pensent les touristes et au rythme où la Municipalité gère le dossier de l'accueil des passagers des géants des mers cela risque de perdurer. En 2014 peut-être ?


Très récemment les élus communistes me semblaient être en voix d'extinction, pour les Touristes américains ils semblaient même avoir disparu.

Que tout le monde se rassure ils ne sont pas encore en voie d'extinction, ils attendent seulement le bon moment pour proposer des projets pour notre ville, en 2014 peut-être?


Quant aux projets locaux de mon successeur ? Soyez patient, le jour viendra, en 2014 peut-être ?


 

Les indiscrétions de la rédaction ( source Var matin du 25 mai 2010)


Rencontre du 3e type

Moment exquis, jeudi dernier sur le port. Un couple de croisiéristes américains cherche son chemin (ça, c'est une banalité). Une bonne âme seynoise s'emploie à les renseigner, malgré un anglais famélique. Le couple est touché par tant de serviabilité et demande « Qui est ce monsieur ? » Réponse de la journaliste, témoin de la scène : « Il s'appelle Francisque Luminet, c'est un homme politique seynois, il est communiste ». Les touristes laissent échapper un cri d'effroi. « Communiste ??? Mais... pourtant, il est très gentil ! » Et ils avouent : « C'est la première fois qu'on voit un communiste ». Touchant !


Jonny qui ?

Toujours aux côtés des croisiéristes, toujours un peu perdus dans les rues de La Seyne : un vieux monsieur anglais se fait apostropher par un Seynois fan du RCT, qui lui dit « Jonny Wilkinson !! Il est ici ! » L'Anglais s'étonne [auprès de la journaliste]. « Mais vous connaissez Jonny Wilkinson ? Et même vous, une femme ? C'est extraordinaire, en Angleterre, les femmes ne connaissent pas Jonny Wilkinson » ! Heureusement qu'on a des repères ! Pendant ce temps, sa femme se désespère de comprendre où elle se trouve, en contemplant une carte postale de la rade... elle se croit à Toulon, peuchère !


 

Pas de nouvelle, mauvaise nouvelle ?

Lors de sa rencontre avec les nouveaux habitants de La Seyne (samedi dernier), le maire Marc Vuillemot a été interrogé sur plusieurs projets locaux. Il a notamment donné des nouvelles du terrain en friche, au-dessus de Porte Marine. « Il faut aller au bout du projet Porte Marine, mais il y a des difficultés avec le propriétaire, EDF-GDF ».

Impossible de s'entendre sur un prix de vente. Un Seynois lance : « EDF spécule ! » Le maire répond, « à mon avis, le dossier ne va pas aboutir en 2010 ». Pourtant, le temps est compté. Le risque est de devoir relancer toute la procédure. Il y a quelques mois, la mairie annonçait comme date butoir... le début de l'année 2011.

 

 

Commenter cet article